Jacques Brel

Jacques Brel
Ha vivido, ha soñado, ha amado...Ce qui compte dans une vie, c'est l'intensité d'une vie, ce n'est pas la durée d'une vie. / Lo que cuenta en una vida, es la intensidad de una vida, no es la duración de una vida.

leketje

leketje
De donde los canales se cuelgan de las nubes.

domingo, 7 de noviembre de 2010

Orly / Orly


Ils sont plus de deux mille / Son mas de dos mil
Et je ne vois qu'eux deux / Y no veo más que ellos dos
La pluie les a soudés / La lluvia los ha soldado
Semble-t-il l'un à l'autre / Parece ser el uno al otro
Ils sont plus de deux mille / Son más de dos mil
Et je ne vois qu'eux deux / Y no veo más que ellos dos
Et je les sais qui parlent / Y los sé que hablan
Il doit lui dire: je t'aime / El debe decirle : te quiero
Elle doit lui dire: je t'aime / Ella debe decirle : te quiero
Je crois qu'ils sont en train / Creo que están ocupados
De ne rien se prometer / En no prometerse nada
C'est deux-là sont trop maigres / Esos dos están demasiado flacos
Pour être malhonnêtes / Para ser deshonestos

Ils sont plus de deux mille / Son mas de dos mil
Et je ne vois qu'eux deux / Y no veo más que ellos dos
Et brusquement ils pleurent / Y bruscamente lloran
Ils pleurent à gros bouillons / Lloran a borbotones
Tout entourés qu'ils sont / Rodeados que están
D'adipeux en sueur / De sudorosos adiposos
Et de bouffeurs d'espoir / Y papeadores de esperanza
Qui les montrent du nez / Que señalan con el dedo
Mais ces deux déchirés / Pues esos dos desgarrados
Superbes de chagrin / Soberbios de tristeza
Abandonnent aux chiens / Abandonan a lo perros
L'exploit de les juger / La proeza de juzgarles

Mais la vie ne fait pas de cadeau! / ¡ Pues la vida no regala nada !
Et nom de dieu! / ¡ Y maldita sea !
C'est triste Orly le dimanche / Es triste Orly en domingo
Avec ou sans Bécaud / Con o sin Becaud

Et maintenant ils pleurent / Y ahora lloran
Je veux dire tous les deux / Quiero decir los dos
Tout à l'heure c'était lui / Luego era él
Lorsque je disais il / Mientras yo decía él
Tout encastrés qu'ils sont / Empotrados como están
Ils n'entendent plus rien / Ya no escuchan nada más
Que les sanglots de l'autre / Que los sollozos del otro
Et puis infiniment / Y después infinitamente
Comme deux corps qui prient / Como dos cuerpos que rezan
Infiniment lentement ces deux corps / Infinitamente lentamente esos dos cuerpos
Se séparent et en se séparant / Se separan y separándose
Ces deux corps se déchirent / Esos dos cuerpos se desgarran
Et je vous jure qu'ils crient / Y os juro que gritan
Et puis ils se reprennent / Y después se recuperan
Redeviennent un seul / Vuelven a ser uno
Redeviennent le feu / Vuelven a ser el fuego
Et puis se redéchirent / Y además vuelven a desgarrarse
Se tiennent par les yeux / Se poseen con los ojos
Et puis en reculant / Y además retrocediendo
Comme la mer se retire / Como el mar se retira
Ils consomment l'adieu / Consumen el adiós
Ils bavent quelques mots / Babean algunas palabras
Agitent une vague main / Agitan una desvaída mano
Et brusquement ils fuient / Y bruscamente huyen
Fuient sans se retourner / Huyen sin volverse
Et puis il disparaît / Y además él desaparece
Bouffé par l'escalier / Engullido por la escalera

La vie ne fait pas de cadeau! / ¡ La vida no regala nada !
Et nom de dieu! / ¡Y maldita sea !
C'est triste Orly le dimanche / Es triste Orly el domingo
Avec ou sans Bécaud / Con o sin Becaud

Et puis il disparaît / Y además el desaparece
Bouffé par l'escalier / Engullido por las escaleras
Et elle elle reste là / Y ella se queda ahí
Cœur en croix bouche ouverte / Corazón en cruz boca abierta
Sans un cri sans un mot / Sin un grito sin una palabra
Elle connaît sa mort / Conoce su muerte
Elle vient de la croiser / Acaba de cruzarla
Voilà qu'elle se retourne / De repente se vuelve
Et se retourne encore / Y se vuelve aun
Ses bras vont jusqu'a terre / Sus brazos van hasta tierra
Ça y est elle a mille ans / Ya está tiene mil años
La porte est refermée / La puerta se ha vuelto a cerrar
La voilà sans lumière / Está ahí sin luz
Elle tourne sur elle-même / Gira sobre si
Et déjà elle sait / Y de repente ya sabe
Qu'elle tournera toujours / Que siempre girará
Elle a perdu des hommes / Ha perdido hombres
Mais là elle perd l'amour / Pero ahí pierde al amor
L'amour le lui a dit / El amor se lo ha dicho
Revoilà l'inutile / Ahí está de nuevo el inútil
Elle vivra ses projets / Vivirá sus proyectos
Qui ne feront qu'attendre / Que no harán más que esperar
La revoilà fragile / Vuelve a ser frágil
Avant que d'être à vendre / En vez de estar a la venta
Je suis là je le suis / Estoy ahí yo le sigo
Je n'ose rien pour elle / No arriesgo nada por ella
Que la foule grignote / Que la multitud picotea
Comme un quelconque fruit / Como una fruta del monton


Jacques Brel / leketje